Tous les psys n’ont pas un divan!

freud

Tout comme de nombreuses professions, il y a le titre et la réalité de l’activité.

Un pédiatre et un ophtalmologue sont bien des médecins, pour autant ils ont chacun une spécialité qui les renvoie à une activité propre et il ne viendrait pas à l’esprit de prendre rendez-vous chez l’un ou l’autre de manière indifférenciée.

Un divan, un personnage posté sur un fauteuil à l’arrière du patient allongé, griffonnant sur un carnet tout en grommelant des « hum-hum » monocorde sensé faire perdurer le discours… Je suis? Je suis?… Un cliché hérité des représentations collectives sur Freud et la psychanalyse!

Alors oublions un instant le mot « psy » et allons voir du côté des spécialités: clinique, sociale, de la santé, du développement de l’enfant, de l’adolescent, de la personne âgée, neuropsy, de l’éducation, de la formation, cognitive,… Sans oublier évidemment la branche du travail et des ressources humaines.

Plus de 130 masters 2 en psychologie ont été recensés en France sur l’année 2015 par l’Association des enseignants-chercheurs de Psychologie des Universités. Autant d’activités professionnelles différentes à réaliser où, en pratique et avec tout le respect que je lui porte, le divan n’est pas toujours conseillé!